François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


Actualités Guyane


Cet article a pour objet de retracer les informations liées à l'action du député François-Michel Lambert en direction de la Guyane. Cet article est par conséquent amené à évoluer fréquemment, donc n'hésitez pas à le consulter régulièrement.


Actualités Guyane
François-Michel Lambert (Député EELV des Bouches-du-Rhône), en sa qualité de Vice-président de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire et membre de la délégation aux Outre-mer, mène depuis plusieurs mois une action résolue contre toutes les formes d’affairismes qui secouent actuellement le département de la Guyane : exploitations minières et forages exploratoires d’hydrocarbures irréguliers et menaçant l’environnement, importations illégales de matériels destinés à ces exploitation, ainsi que de multiples pressions sur les journalistes guyanais évoquant ces sujets, relations entre le MEDEF local et les différentes rédactions de presse.

Après s’être rendu en Guyane dans le cadre de ses fonctions parlementaires, François-Michel Lambert a alerté par écrit au début du mois d’août plusieurs membres du gouvernement (Arnaud Montebourg, Aurélie Filippetti et Philippe Martin). Des questions restées à ce jour sans réponse.

François-Michel Lambert dénonce :
 
  • Le « Permis Limonade », permis d'exploitation de mines d'or sur le territoire de la commune de Saül (Guyane), accordé à la société Rexma contre l’avis de l'ensemble des élus guyanais, de la population ainsi que de la communauté scientifique et associative en raison des atteintes graves et irréversibles à l'environnement. De surcroît, il apparaît désormais que les documents versés par la société Rexma lors de la procédure d’attribution du permis minier auraient été falsifiés afin d'occulter délibérément le véritable impact sur l'environnement
  • L’importation de plusieurs pelles mécaniques de marque Hitachi non-conformes aux normes européennes mais qui aurait été autorisée par les services de la douane
  • Les forages d’exploration d’hydrocarbure infructueux entrepris par la compagnie pétrolière Tullow Oil (associée aux compagnies Shell et Total) au large de la Guyane, le Conseil d'Etat ayant invalidé le 17 juillet 2013 le décret sur le fondement duquel le permis d’exploration a été accordé, en raison des risques d’atteintes graves à l’environnement
  • Les pressions subies par de nombreux journalistes en Guyane et les manquements répétés à la convention nationale des journalistes, en particulier au sein de la rédaction de l’hebdomadaire « La semaine Guyanaise) contre les journalistes qui dénoncent courageusement les agissements des compagnies minières telles que la société Rexma
François-Michel Lambert entend poursuivre avec force son action afin de faire cesser ces pratiques néfastes, d’une autre époque, qui salissent la Guyane.

Il espère du gouvernement une position claire et déterminée sur ces problématiques dans les meilleurs délais.

Il se rendra à nouveau très prochainement en Guyane car la Guyane mérite mieux et peut surtout être un territoire précurseur d'un véritable Développement Durable, s'appuyant sur ces atouts (dimension, population jeune et dynamique, richesses multiples entre mer, terre et forêts, position stratégique…). La Guyane est une chance pour la France. La France doit être à la hauteur des attentes des habitants de cette région.

Projet de question écrite à M. le ministre délégué auprès du ministre de l'économie et des finances, chargé du budget

M. François-Michel Lambert attire l'attention de M. le ministre délégué auprès du ministre de l'économie et des finances, chargé du budget, sur le fait que plusieurs pelles mécaniques de marque Hitachi auraient été introduites, en 2012 et 2013, sur le territoire guyanais par une société minière française spécialisée dans l'exploitation aurifère, dans le cadre d’une opération de défiscalisation de type « Girardin Industriel » (article 199 undecies B du Code général des impôts).

Mais surtout, alors même que ces engins ne seraient pas conformes aux normes européennes, les services de la douane auraient autorisé leur introduction sur le territoire guyanais.

M. François-Michel Lambert demande à M. le ministre délégué auprès du ministre de l'économie et des finances, chargé du budget, de bien vouloir l’éclairer sur cette situation inquiétante, lui préciser combien d’engins sont concernés, que sont-ils devenus et pour quelles raisons les services de la douanes ont autorisé leur introduction

Dossier dans l'Humanité

Nous reprenons ici un dossier paru dans le journal l'Humanité du 14 Août dernier intitulé Guyane : Journalistes bâillonés

Ce dossier est disponible au format jpeg, vous pouvez le télécharger pour le lire plus facilement.
Actualités Guyane


Mardi 20 Août 2013



François-Michel Lambert

Député des Bouches du Rhône (Allauch, Auriol, Belcodène, Bouc-Bel-Air, Cadolive, Gardanne, Gréasque, La Bouilladisse, La Destrousse, Meyreuil, Mimet, Peypin, Plan-de-Cuques, Roquevaire, Saint-Savournin, Simiane-Collongue)

Vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée nationale

"Le député du Jour" sur LCP



Newsletter

Rechercher

Suivez-moi
Twitter
Facebook
Mobile
Rss



Retrouvez les artisans et les producteurs de la 10ème circonscription