François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


Centrale de Gardanne, on continue à se mentir ou on travaille à un vrai projet ? 



Communique de presse François-Michel Lambert député (REM) de Gardanne, Gardanne, le 6 juillet 2017.

Nicolas Hulot a présenté ce jour le Plan Climat, véritable feuille de route pour la France afin de repondre aux enjeux planétaires de réchauffement climatique et raréfaction des ressources et ce afin de faire de la France un exemple mondial et l’amener en 2050 à être un « pays zéro carbone ».

Dans ce plan climat, 2 points particuliers impactent directement la centrale thermique de Gardanne : la fin du charbon électrique au plus tard en 2022, et « la fin de la déforestation importée, […] qui contribuent à la déforestation des trois grands bassins de forêt tropicale du monde ». Pour rappel, la centrale thermique de Provence (située à Gardanne), appartenant à UNIPER (ex-EON 1er électricien allemand) possède 2 groupes de production : le groupe 5 au charbon qui voit son horizon fermé à 2022; le groupe 4 en conversion biomasse bois importé qui n’a plus d’horizon.

« Et voilà, je l’avais indiqué dès 2012 que nous allions dans une impasse. Mais comme d’habitude ceux qui savent mieux que les autres ont poursuivi vaille que vaille, coûte que coûte, suivant aveuglement une direction d’Eon-Uniper pour qui le site de Gardanne n’est qu’une pécadille dans son outil industriel » déclare en colère le député de Gardanne François-Michel Lambert. « Je vais encore et encore redemander à ce que l’on se penche sérieusement sur l’avenir du site, et surtout le devenir des salariés. Peut-être que maintenant on relira tout ce que j’ai écrit, déclaré, proposé en 5 ans sur ce risque. Comme par exemple à la mission d’études de reconversion du site d’Altéo (usine alumines) mandaté par la ministre Ségolène Royal, et à qui j’avais dit « aucun risque de fermeture d’Alteo, par contre votre mission servira à préparer la reconversion de la centrale thermique, car je ne pense pas qu’elle survivra. » poursuit FML.

En 2016, Ségolène Royal voulait un projet de production d’éoliennes sur le site à reconvertir d’Altéo de Gardanne (Usine d’alumines). Or, le site d’Alteo n’est pas fermé, son avenir est assuré. Le rapport, cette idée de production d’éoliennes, peuvent être une base pour anticiper une éventuelle reconversion de la centrale thermique de Gardanne. « J’ai ce jour saisi le Préfet de Région, directement lors d’une rencontre, pour que les inspecteurs mandatés par Ségolène Royal en 2016 présentent leur rapport de reconversion aux salariés, élus, service de l’Etat et direction d’Eon-Uniper pour anticiper. Anticiper, un mot qui manque terriblement dans notre Métropole » conclut le député FM Lambert.

Vendredi 7 Juillet 2017



François-Michel Lambert

Député des Bouches du Rhône (Allauch, Auriol, Belcodène, Bouc-Bel-Air, Cadolive, Gardanne, Gréasque, La Bouilladisse, La Destrousse, Meyreuil, Mimet, Peypin, Plan-de-Cuques, Roquevaire, Saint-Savournin, Simiane-Collongue)

Vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée nationale

"Le député du Jour" sur LCP



Newsletter

Rechercher

Suivez-moi
Twitter
Facebook
Mobile
Rss



Retrouvez les artisans et les producteurs de la 10ème circonscription