François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


Communiqué du député écologiste FM Lambert sur le chantier du tunnel Lyon-Turin et l'infiltration par la mafia


Le 25 novembre 2014


Le député écologiste François-Michel Lambert a déposé ce jour une question écrite au gouvernement pour lui demander quels dispositifs a-t-il mis en œuvre pour lutter contre l’infiltration par la mafia du chantier de la liaison ferroviaire Lyon-Turin.

 A ce jour, de nombreuses journaux font état de groupes criminels ayant obtenu des marchés avec la société Lyon-Turin Ferroviaire, la société maître d’œuvre de ce chantier, sans que rien ne semble les entraver. Le gouvernement ne paraît pas non plus réagir alors même que l’Etat est actionnaire par l’intermédiaire de SNCF Réseau, entreprise publique et qu’il finance ce chantier par le biais de l’AFITF.

 Plus largement, avec de nombreux opposants, associations, citoyens et élus, il dénonce le scandale financier et écologique de la liaison ferroviaire Lyon-Turin.

 Il a notamment posé en juillet dernier plusieurs gouvernement une dizaine de questions écrites, précises et circonstanciées, afin de faire la lumière sur les nombreuses zones d’ombres et les conflits d’intérêts qui entourent ce projet absurde. A ce jour, ces questions sont restées sans réponse (http://www.fmlambert.fr/attachment/505218/).

François-Michel Lambert demande notamment au gouvernement pourquoi il n’a jamais été tenu compte du rapport d’audit rendu par l’inspection des finances en février 2003 et des recommandations de la Cour des comptes en 2012 qui sont extrêmement critiques sur le projet de liaison ferroviaire Lyon-Turin, dénonçant notamment : « une dérive des coûts » qui de 12 milliards d’euros en 2002 ont dérapés à plus de 26 milliards d’euros pour le moment, « une rentabilité socioéconomique négative » du projet alors même qu’il existe « de nombreuses alternatives » bien moins coûteuses.

 Le député attend désormais des réponses rapides et claires du gouvernement.

 

Texte de la question :

Question n° 48-00084 : du : 25/11/2014

M. François-Michel Lambert interroge M. le secrétaire d'État, auprès de la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, chargé des transports, de la mer et de la pêche sur les probables infiltrations du chantier Lyon-Turin par des organisations criminelles. Selon le journal l'Officiel des transporteurs, en décembre 2011 les carabiniers italiens ont dressé un inventaire des entreprises en contact avec la 'Ndrangheta, la mafia calabraise. Il apparaît que certaines sociétés qui ont obtenu des marchés avec Lyon-Turin Ferroviaire, qui réalise les travaux de reconnaissance du projet, figurent sur cette liste. Par ailleurs l'eurodéputée allemande Sabine Wils a posé une question écrite au commissaire européen chargé des Transports, Slim Kallas, le 18 octobre 2013, faisant état de possibles liens entre certaines sociétés et des organisations criminelles italiennes. Récemment, un reportage télévisée réalisée la journaliste italienne Valentina Parlato explique qu'au moins quatre entreprises liées à la criminalité organisée ont déjà travaillé sur le projet ferroviaire Lyon-Turin. Deux d'entre elles, Martina et Italcoge, ont posé les clôtures qui protègent les lieux. Il lui demande quels dispositifs sont et ont été envisagés pour que les financements consacrés à ce projet - 26 milliards d'euros - ne viennent pas alimenter des organisations criminelles reconnues.

 

Contact presse :
Emile Meunier
Collaborateur parlementaire de François-Michel Lambert, député (EELV, Bouches-du-Rhône)
06.01.32.45.79

Mardi 25 Novembre 2014



François-Michel Lambert

Député des Bouches du Rhône (Allauch, Auriol, Belcodène, Bouc-Bel-Air, Cadolive, Gardanne, Gréasque, La Bouilladisse, La Destrousse, Meyreuil, Mimet, Peypin, Plan-de-Cuques, Roquevaire, Saint-Savournin, Simiane-Collongue)

Vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée nationale

"Le député du Jour" sur LCP



Newsletter

Rechercher

Suivez-moi
Twitter
Facebook
Mobile
Rss



Retrouvez les artisans et les producteurs de la 10ème circonscription