François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


Fermeture du Commissariat de Allauch - Plan de Cuques : Ne pas se tromper dans les objectifs



Communique de presse de François-Michel LAMBERT, député 10ème circonscription Bouches du Rhône.

Dans le cadre de la réorganisation des forces de police de la métropole Aix Marseille Provence, des rumeurs annoncent la fermeture, ou comme tel, du commissariat d'Allauch Plan de Cuques pour réallouer des moyens sur la ville de Marseille.

Pour rappel, les communes d'Allauch et Plan de Cuques bénéficient d'un relatif niveau de sécurité et sérénité pour les habitants. Les efforts conjugués des élus locaux, en premier lieu les maires Roland Povinelli (Allauch) et Jean-Pierre Bertrand (Plan de Cuques), avec les services de l'État et les forces de l'ordre ont permis d'avoir ces bons résultats, pas suffisants et fragiles.

D'autre part, l'État a décidé depuis 2012, sous l'impulsion du ministre de l'intérieur de l'époque, Manuel Valls, de mettre les moyens pour faire reculer la délinquance à Marseille et dans la métropole.

Ce sont des moyens supplémentaires, des nouveaux encadrants, des politiques complètes qui ont permis de faire reculer la délinquance à un niveau jamais atteint depuis plus de 20ans, hormis les règlements de compte malheureusement. La volonté de l'État est totale, pour palier des années d'abandon et les faibles moyens mis par la ville de Marseille face à cette délinquance.

"Nous ne pouvons pas nier la réussite du plan sécurité lancé par Manuel Valls en 2012, poursuivi par Bernard Cazeneuve. C'est un combat dans le temps, la pression doit être permanente et même renforcée. Les délinquants, notamment les plus agressifs, doivent comprendre que Marseille et sa métropole ne sont plus des lieux de non droit. Les résultats sont là. Une nouvelle étape est nécessaire. Mais celle-ci ne peut pas se faire sans précaution : un adage dit "Il ne faut pas déshabiller Pierre, pour habiller Paul" déclare le député de la circonscription, François-Michel Lambert.

Les élus sont mobilisés, une pétition est lancée pour alerter sur cette fermeture et en demander.

"Même si il est nécessaire de couper à la racine le mal, notamment en allant plus en profondeur dans certaines poches de délinquance à Marseille, il est hors de question de ne pas tenir compte de la réalité du terrain, des attentes des citoyens. Je demande donc au Préfet ce jour même, de réunir les élus locaux concernés, et de nous présenter le plan sécurité proposé pour le partager ensemble, chacun pourra prendre ses responsabilités et les assumer, plutôt qu'être devant le fait accompli. Évidemment j'ai fais part au Ministre de l'Intérieur de cette situation, et je lui ai rappelé combien le chemin vers une sécurité pour tous était fragile et nécessitait la mobilisation de tous." conclut le député Lambert.

Joint à ce CP le courrier adressé au Préfet Stéphane Bouillon.

Pour tout contact :
Marjorie HAGOBIAN
0616507066


Mardi 22 Novembre 2016



François-Michel Lambert

Député des Bouches du Rhône (Allauch, Auriol, Belcodène, Bouc-Bel-Air, Cadolive, Gardanne, Gréasque, La Bouilladisse, La Destrousse, Meyreuil, Mimet, Peypin, Plan-de-Cuques, Roquevaire, Saint-Savournin, Simiane-Collongue)

Ancien Vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée nationale

"Le député du Jour" sur LCP



Newsletter

Rechercher

Suivez-moi
Twitter
Facebook
Mobile
Rss



Retrouvez les artisans et les producteurs de la 10ème circonscription