François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


« L’heure de vérité pour EELV et son écologie du mensonge et de la radicalité »



Communique de Presse François-Michel LAMBERT député de Gardanne (UDE).

Dimanche 25 septembre 2016.

Ce lundi 26 septembre 2016 se tiendra le Comité de Suivi de Site (CSS) du site ’Alteo de Gardanne. Le CSS est installé depuis début 2016. 3eme réunion du CSS depuis sa mise en place en février 2016.

Depuis début septembre 2016, Alteo, les boues rouges, Mange Garri (site de stockage des boues séchées), les habitants, les élus locaux, sont présentés tour à tour par des reportages médias, des débats et des affirmations péremptoires de politiques comme étant l’archétype d’un monde cynique polluant allègrement pour des profits capitalistiques et des intérêts politiques en soit disant s’arc-boutant sur des emplois qui seraient d’un autre siècle.

Une manifestation est programmée ce lundi à 12h30 devant la préfecture, demandant sans détour la fermeture de l’usine et le reclassement des salariés. Sans autre forme de procès.

 « Le moment de vérité est devant nous. Celle qui démontrera que l’on peut concilier protection de l’environnement et des personnes avec la création de richesses, d’innovations et d’emplois. Ceux qui n’ont rien fait d’autres que de l’agitation, de la polémique pour exister médiatiquement vont devoir assumer qu’ils se sont trompés, voire qu’ils ont menti. » déclare le député de Gardanne François-Michel LAMBERT (UDE).

Depuis début septembre, ce sont plusieurs heures médias qui diffusent des reportages à charge contre l’usine d’Alteo et ceux qui essayent d’expliquer la démarche d’amélioration. Avec des montages indignes, comme par exemple l’utilisation d’images de Hongrie laissant entendre qu’elles sont de Gardanne. Par contre seules quelques minutes ont été données pour présenter les démarches de collaboration entamées, les solutions enclenchées, les résultats positifs obtenus. Et encore ! Toujours critique, toujours dans le doute.

« Indigne, lamentable, pathétique, les mots me manquent pour dénoncer ces médias qui s’excitent en voyant du rouge, peut-être que c’est l’odeur du sang qui les rend fous ? J’espère que ce lundi, après le CSS, ils se retourneront vers ceux qui hurlaient au loup, pour leur demander des comptes, pour leur demander : et maintenant on fait quoi ? on envoie ailleurs pour polluer ou on assume et on accompagne ceux qui se bougent depuis des années pour gagner ensemble ? » poursuit le député FML.

Effectivement il y a 2 catégories d’élus :
Ceux qui se sont retroussés les manches, ont mis des moyens pour aiguillonner et aider Alteo à trouver des solutions (le député Lambert a présenté 7 entreprises à Altéo depuis 2014, certaines ont été retenues par l’entreprise) pour du gagnant-gagnant et « surtout ne pas envoyer le bâton merdeux sur une autre rive de la Méditerranée où la pollution sera bien pire. Assumons notre part dans une vision planétaire, dépolluons ici plutôt que polluer là-bas » complète FML.

Et il y a ceux qui mobilisent les réseaux sociaux en faisant des raccourcis, embauchent des agitateurs connus, financent des avocats pour casser toute initiative qui pourrait régler le problème « Triste écologie EELV qui glisse vers une vision fascisante du monde, idéalisée et loin des réalités de notre société. » conclut le député LAMBERT.

Contact presse : Marjorie HAGOBIAN 0616507066

Lundi 26 Septembre 2016



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Février 2017 - 07:37 Moins de "boues rouges", les efforts d'Alteo reconnus


François-Michel Lambert

Député des Bouches du Rhône (Allauch, Auriol, Belcodène, Bouc-Bel-Air, Cadolive, Gardanne, Gréasque, La Bouilladisse, La Destrousse, Meyreuil, Mimet, Peypin, Plan-de-Cuques, Roquevaire, Saint-Savournin, Simiane-Collongue)

Vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée nationale

"Le député du Jour" sur LCP



Newsletter

Rechercher

Suivez-moi
Twitter
Facebook
Mobile
Rss



Retrouvez les artisans et les producteurs de la 10ème circonscription