François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


La COP22 confirme la place et le rôle de l'économie circulaire comme modèle de développement pour l'humanité



Communiqué de Presse de François-Michel LAMBERT, Depute (UDE) des Bouches du Rhône et Président de l'Institut de l'économie circulaire. Marrakech le 15 novembre 2016.

François-Michel LAMBERT, Député des Bouches du Rhône et Président de l'Institut de l'économie circulaire a participé à la 1ere semaine de la COP22 à Marrakech, notamment au cours d'une douzaine d'événements (side-event) et lors de nombre de rendez-vous bilatéraux. FM Lambert est mobilisé en tant qu'élu écologiste (UDE) et Président de l'Institut de l'économie circulaire (IEC), dont il est le fondateur. Dès la COP21 l'économie circulaire, modèle de développement fondé sur la recherche de la préservation des ressources et de l'efficience de leurs usages (mieux les utiliser pour plus de performances et services communs) a été mis en avant comme un axe primordial de lutte contre le réchauffement climatique, aux cotés des politiques énergétiques, de production agricoles, de préservation des océans et forêts.

L'IEC a notamment publié 2 études sur ce sujet :

- dès septembre 2015 en lien avec EY sur les gains en terme de réduction de CO2 par une politique d'économie circulaire (lien : http://www.institut-economie-circulaire.fr/Etude--L-economie-circulaire-une-trajectoire-cle-pour-la-lutte-contre-le-dereglement-climatique_a933.html)
- la seconde étude publiée et présentée à l'Assemblée nationale en décembre 2015 lors de la COP21 en collaboration avec le Club de Rome et aborde de façon plus large une politique globale d'énergie renouvelable, d'efficacité énergétique et d'économie circulaire (lien : http://www.institut-economie-circulaire.fr/CP--Economie-circulaire-500-000-emplois-25-de-PIB-et-66-de-reduction-de-GES-pour-la-France_a1037.html)

"Ces 2 études ont démontré que nous pouvions réduire de 30 à 68% (suivant les scénarios) les émissions de CO2 tout en créant une croissance bénéfique notamment en emplois, entre 300 et 500.000 emplois en France. La question ne se pose plus sur si c'est la bonne voie, la question c'est à quelle vitesse nous nous y engagerons." déclare le député Lambert.

Lors de cette COP22 à Marrakech l'économie circulaire est devenue un sujet mis en exergue, et même exigé par les Pays en Devenir (PED), dans une politique globale de lutte contre le réchauffement climatique et pour un développement soutenable. L'Institut de l'économie circulaire, associé à 9 autres structures () a lancé un appel pour que l'économie circulaire bénéficie d'une journée complète et intégrée aux négociations lors de la prochaine COP (COP23). Voir le Communiqué de Presse ci-joint.

"L'économie circulaire s'impose comme le modèle de développement, partout dans le monde. J'ai eu nombre de rendez-vous internationaux, mais aussi avec des collectivités de toute la France. Nous devons en faire une véritable politique nationale et territoriale, mais aussi de nouvelle coopération pour donner un véritable développement aux pays en devenir. L'Institut de l'économie circulaire précurseur de ce sujet, reconnu comme référence, va accélérer son action dans la production de réflexion, d'influence, de diffusion et de formation" poursuit le député FM Lambert.

Dès mercredi 16 novembre FML ouvrira la table ronde Économie Circulaire lors de la journée attractivité de la métropole Aix-Marseille-Provence.
"Je suis satisfait de voir que ce sujet avance aussi dans notre Métropole, je souhaite que nous ayons une ambition bien plus forte que les annonces faibles de la région Paca par la voix de sa vice-présidente Maud Fontenoy, elle qui n'a jamais daigné comprendre ni travailler avec ceux qui font référence dans le domaine. L'Institut est ainsi partenaire de la Métropole du Grand Paris, des régions Aquitaine, Occitanie, Rhône-Alpes....pourquoi ici on m'empêche d'avancer ? J'espère demain, rentrant de la COP22, trouver enfin une volonté politique dans ma région." conclut le député de Gardanne.
 
Contact presse : Marjorie HAGOBIAN 0616507066

L'Institut de l'économie circulaire est une association multi-acteurs (entreprises, collectivités, écoles et ONG) de plus de 200 membres.
Lieu de réflexion (A l'origine ou associé à la majorité des publications francophones sur l'économie circulaire), d'influence (Porteur des principaux amendements adoptés dans le cadre de la loi Transition Énergétique, coopération et partenariat avec entreprises et collectivités), de mises en relations (notamment par la plateforme www.economiecirculaire.org) et de diffusion (vidéo, publications, colloques, formations, ....).
Pour 2016-2017 lance un nouveau cycle d'étude sur Économie circulaire et révolution numérique, Économie circulaire et monnaies complémentaires, Économie Circulaire et Revenu Universel. 
Des travaux seront menés ou poursuivis, sur les aspects juridiques et réglementaires, sur les filières BTP, agricole et agro-alimentaire, eau.
A l'automne 2017 l'institut organisera les 1ères universités de l'économie circulaire pour rassembler et promouvoir de véritables politiques publiques et d'entreprises en matière d'économie circulaire, en France et au-delà. Elles se dérouleront à Paris.


La COP22 confirme la place et le rôle de l'économie circulaire comme modèle de développement pour l'humanité

Mardi 15 Novembre 2016



François-Michel Lambert

Député des Bouches du Rhône (Allauch, Auriol, Belcodène, Bouc-Bel-Air, Cadolive, Gardanne, Gréasque, La Bouilladisse, La Destrousse, Meyreuil, Mimet, Peypin, Plan-de-Cuques, Roquevaire, Saint-Savournin, Simiane-Collongue)

Vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée nationale

"Le député du Jour" sur LCP



Newsletter

Rechercher

Suivez-moi
Twitter
Facebook
Mobile
Rss



Retrouvez les artisans et les producteurs de la 10ème circonscription