François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


Le député FM Lambert interroge le ministre F. Cuvillier sur le scandale financier et écologique de la liaison ferroviaire Lyon-Turin



François-Michel Lambert, député écologiste et vice-président de la commission développement durable et aménagement du territoire, dénonce le scandale financier et écologique de la liaison ferroviaire Lyon-Turin.

Il a posé ce matin au gouvernement une dizaine de questions écrites, précises et circonstanciées, afin de faire la lumière sur les nombreuses zones d’ombres qui entourent ce projet.

François-Michel Lambert demande notamment au gouvernement pourquoi il n’a jamais été tenu compte du rapport d’audit rendu par l’inspection des finances en février 2003 et des recommandations de la Cour des comptes en 2012 qui sont extrêmement critiques sur le projet de liaison ferroviaire Lyon-Turin, dénonçant notamment : « une dérive des coûts » qui de 12 milliards d’euros en 2002 ont dérapés à plus de 26 milliards d’euros pour le moment, « une rentabilité socioéconomique négative » du projet alors même qu’il existe « de nombreuses alternatives » bien moins coûteuses. Il pointe également du doigt les possibles infiltrations par des organisations criminelles du chantier.

« Le Lyon-Turin c’est l’exemple même du projet absurde complétement déconnecté de la réalité du territoire. Comme l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ou l’Ecotaxe, inévitablement, il subira le même sort. » déclare le député.

 « Cette folie économique coûte 2 fois plus cher que le tunnel sous la manche alors même que le trafic de marchandises est 3 fois moindre et 14 fois moins pour les passagers ! », poursuit-il. « Savez-vous qu’avec seulement 10% du financement alloué au Lyon-Turin on est en mesure de moderniser l’ensemble des trains de fret de notre pays ». « Peut-on vraiment aujourd’hui se permettre de dépenser 26 milliards d’euros, alors même qu’il existe déjà une ligne ferroviaire qui suit précisément le même parcours et que l’on peut rénover pour 100 fois moins cher ? », interroge l’élu écologiste.

François-Michel Lambert conclut : «  dans 10 ans lorsque les coûts auront explosé et que ce projet sera un échec économique, plus aucun politique ne sera responsable et une fois de plus les français devront payer la facture laissée par leurs gouvernants. Il n’est pas trop tard pour faire marche arrière. J’attends du gouvernement qu’il étudie sans délai les possibilités de sortie de ce projet et les solutions alternatives. »

Vous pouvez télécharger les QE du député Lambert en cliquant sur le lien ci-dessous (format pdf) :

qe_lyon_turin.pdf QE Lyon-Turin.pdf  (296.45 Ko)


Contact presse :
Emile Meunier
Collaborateur parlementaire de François-Michel Lambert, député (EELV, Bouches-du-Rhône)
06.01.32.45.79

Lundi 21 Juillet 2014



François-Michel Lambert

Député des Bouches du Rhône (Allauch, Auriol, Belcodène, Bouc-Bel-Air, Cadolive, Gardanne, Gréasque, La Bouilladisse, La Destrousse, Meyreuil, Mimet, Peypin, Plan-de-Cuques, Roquevaire, Saint-Savournin, Simiane-Collongue)

Vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée nationale

"Le député du Jour" sur LCP



Newsletter

Rechercher

Suivez-moi
Twitter
Facebook
Mobile
Rss



Retrouvez les artisans et les producteurs de la 10ème circonscription