François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


Loi transition énergétique : le député écologiste François-Michel Lambert salue le travail de Ségolène Royal sur l’économie circulaire



François-Michel Lambert, député écologiste et président de l’Institut de l’économie circulaire, se félicite de l’adoption tard dans la nuit du titre IV de la loi transition énergétique relatif à l’économie circulaire.

Il s’agit d’une étape primordiale pour passer du modèle actuel  – produire, consommer, jeter – à une économie qui, de la conception des produits à leur recyclage, permet de faire évoluer nos modes de production, de distribution et de consommation, d’impulser une nouvelle politique industrielle, de générer de la richesse créatrice d’emplois et d’économiser nos ressources pour réduire notre impact environnemental.

Ce titre contient :
  • La définition d’un ensemble d’objectifs chiffrés, notamment la réduction de moitié des quantités de déchets mis en décharge, et l’objectif de recycler 60% des déchets en 2025
  • L’amélioration de la conception des produits pour réduire leur impact environnemental et augmenter leur durée de vie
  • Le renforcement du principe de proximité dans la gestion des déchets pour développer des cycles courts de réemploi et de recyclage
  • La généralisation de la tarification incitative en matière de déchets, pour faire baisser les factures
 
François-Michel Lambert et les députés écologistes ont permis de faire avancer sensiblement le texte tant en commission qu’en séance.

Ces avancées sont notamment :
  • Inscription d’une définition claire et précise de l’économie circulaire
  • Intégration des critères de réemploi, de réutilisation et de recyclage dans la commande publique
  • Les collectivités et établissements publiques devront mettre à dispositions des entreprises solidaires d’utilité sociale (ESS) leurs fournitures inutilisées à la suite d’un rééquipement
  • Lutte contre le gaspillage alimentaire
  • Création du délit d’obsolescence programmée
  • Interdiction des couverts et gobelets en plastique jetables en 2020
  • Création d’indicateurs économiques fiables permettant de mesurer le découplage progressif entre la croissance et la consommation de matières premières pour promouvoir un nouveau modèle de prospérité ; ce découplage progressif étant désormais un objectif prioritaire de la France
  • Création d’un Schéma Régional Biomasse permettant de lutter contre les projets pharaoniques déconnectés de la réalité des ressources sur le territoire, comme le projet E-ON à Gardanne (13)
  • Valorisation de l’énergie et de la chaleur de récupération
 
François-Michel Lambert déclare : « sur l’économie circulaire, les écologistes, Mme Ségolène ROYAL, le gouvernement et la rapporteur Mme Sabine Buis ont permis d’être à la hauteur des enjeux. Nous avons réalisé un véritable travail de co-construction législative entre partenaires de la majorité. C’est ce travail collectif qui a permis d’apporter des résultats concrets pour l’ensemble des Français. Cette méthode doit nous servir d’exemple pour la suite de l’action législative et gouvernementale. »

Contact presse :
Emile Meunier
Collaborateur parlementaire de François-Michel Lambert, député (EELV, Bouches-du-Rhône)
06.01.32.45.79

Samedi 11 Octobre 2014



François-Michel Lambert

Député des Bouches du Rhône (Allauch, Auriol, Belcodène, Bouc-Bel-Air, Cadolive, Gardanne, Gréasque, La Bouilladisse, La Destrousse, Meyreuil, Mimet, Peypin, Plan-de-Cuques, Roquevaire, Saint-Savournin, Simiane-Collongue)

Vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée nationale

"Le député du Jour" sur LCP



Newsletter

Rechercher

Suivez-moi
Twitter
Facebook
Mobile
Rss



Retrouvez les artisans et les producteurs de la 10ème circonscription