François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


Marine Le Pen à Gardanne l'hystérie populiste en action, les ouvriers méprisés



Gardanne, dimanche 30 avril 2017.

Marine Le Pen a fait une visite impromptue à Gardanne ce dimanche 30 avril bien loin de la journée du souvenir des victimes de la déportation, bien loin de la commémoration de Camerone saluant chaque année le courage et l'engagement des militaires étrangers servant à la Légion sous pavillon français. Mme Le Pen continue son hystérie médiatico-populiste, ne respecte ni les victimes des fascistes, ni les étrangers morts pour la France.
 
Cette visite très médiatisée, a été un échec populaire. Malgré son message populiste laissant croire qu'il y aurait encore une pollution gravissime de boues rouges et qu'elle venait défendre les ouvriers, elle a trouvé portes closes à l'usine, aucun responsable associatif rencontré.
"Mme Le Pen vient à Gardanne nous faire croire qu'elle est soudainement devenue écologiste. Racontant n'importe quoi sur le dossier, elle a affirmé qu'élue présidente elle donnerait 7 ans à l'entreprise pour respecter les normes. Ce serait retarder ce qui a été décidé par le gouvernement et qui a donné 2022 comme limite de dérogations. Et déjà l'usine a réglé pratiquement toutes les dérogations données. Dès 2018 elle sera au niveau des normes" déclare le député de Gardanne (écologiste, En Marche !) François-Michel Lambert.
 
Trajectoire de dépollution engagée depuis plusieurs années, c'est sous le ministère d'Emmanuel Macron qu'a été défini cette trajectoire pour permettre à l'Entreprise de continuer son développement (40 emplois créés en 4ans) tout en respectant au plus vite les normes. "C'est sur le dossier Alteo que j'ai découvert  Emmanuel Macron, un ministre à l'écoute, sans préconçu, recherchant le meilleur compromis pour garder nos entreprises en France, pour trouver les solutions aux problèmes justifiés de protection de la santé et de l'environnement. Et force est de constater que c'est exactement ce qui se passe dans l'intérêt commun." rappelle FM Lambert.
 
A Amiens, chez Whirpool Mme Le Pen se dressait en rempart à la mondialisation et aux contraintes sur les entreprises pour préserver les emplois. 1 semaine plus tard, à Gardanne elle affirme l'inverse, en prenant le risque de faire fuir une entreprise par des mensonges concernant la supposé pollution, entreprise qui serait menacée par la fermeture économique de la France que prône Le Pen (rappel : 80% de la production de l'usine est exportée), elle met une pression inutile et dangereuse. 
 
"Je dis aux électeurs tentés par le vote Le Pen ne vous laissez pas tromper, elle s'en fout totalement de votre quotidien, des ouvriers en changeant de discours en fonction des caméras, ne travaille pas un dossier.
Avec Emmanuel Macron, chaque dossier d'entreprises est approfondi pour trouver la réponse gagnante-gagnante pour l'économie et les salariés, les enjeux environnementaux. A Gardanne, Alteo en est la démonstration positive, la pollution très fortement réduite, l'économie relancée, grâce à une démarche collaborative entre tous. C'est l'idée du projet de gouvernance d'Emmanuel Macron, ne pas monter les uns contre les autres, et au contrainte travailler les uns avec les autres pour renforcer notre économie, protéger nos concitoyens" conclut le député François-Michel Lambert
 
Contact Presse : Marjorie Hagobian 0616507066

Dimanche 30 Avril 2017



François-Michel Lambert

Député des Bouches du Rhône (Allauch, Auriol, Belcodène, Bouc-Bel-Air, Cadolive, Gardanne, Gréasque, La Bouilladisse, La Destrousse, Meyreuil, Mimet, Peypin, Plan-de-Cuques, Roquevaire, Saint-Savournin, Simiane-Collongue)

Vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée nationale

"Le député du Jour" sur LCP



Newsletter

Rechercher

Suivez-moi
Twitter
Facebook
Mobile
Rss



Retrouvez les artisans et les producteurs de la 10ème circonscription