François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


Pour une suppression immédiate de la réserve parlementaire. Passons au sujet suivant.



Communiqué de presse François-Michel Lambert député (LREM) des Bouches du Rhône. Paris, le 19 juillet 2017.

Les débats sur la moralisation de la politique mettent en exergue le rôle et l'intérêt de la réserve parlementaire. Au sein même de LREM des oppositions s'expriment entre maintien, suppression ou création d'un nouvel outil.

La réserve parlementaire est un droit donné aux parlementaires de flécher une partie du budget de l'Etat vers des actions d'associations, des investissements des communes.

Il ne s'agit pas d'un compte bancaire dédié au député.

Cette ligne est de 130.000€ par député.

François-Michel Lambert, député des Bouches du Rhône, réélu (LREM) déclare "Dès 2012 je me suis prononcé pour sa suppression. Elle n'a ni sens politique car elle  crée une confusion sur le rôle du parlementaire qui est vu comme un 'super conseiller départemental' alors qu'il est 'celui qui vote les lois et contrôle le gouvernement'. Il nourrit auprès de certains une culture du clientélisme pour quémander quelques aides. Et je dois mobiliser un temps colossal de mes collaborateurs pour gérer cette réserve parlementaire".

"Je le confirme : suppression de la réserve parlementaire immédiate, et passons à autre chose" conclut FM Lambert.

Pour tout contact
Marjorie Hagobian : 0616507066

Mercredi 19 Juillet 2017



François-Michel Lambert

Député des Bouches du Rhône (Allauch, Auriol, Belcodène, Bouc-Bel-Air, Cadolive, Gardanne, Gréasque, La Bouilladisse, La Destrousse, Meyreuil, Mimet, Peypin, Plan-de-Cuques, Roquevaire, Saint-Savournin, Simiane-Collongue)

Vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée nationale

"Le député du Jour" sur LCP



Newsletter

Rechercher

Suivez-moi
Twitter
Facebook
Mobile
Rss



Retrouvez les artisans et les producteurs de la 10ème circonscription