François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


Soutien aux buralistes et engageons une nouvelle politique anti-Tabac



Communiqué de presse - Paris, le 4 octobre 2017
 
François-Michel Lambert député (REM) des Bouches du Rhône a rencontré ce jour Bernard Gasq, Président des buralistes d’Ile de France, ainsi qu’une partie des buralistes manifestant pour la prise en compte de leurs difficultés et surtout venus avec des propositions d’évolutions.
 
En septembre FM Lambert a proposé 5 nouvelles mesures anti-tabac qui ciblent les cigarettiers et permettraient de redonner chaque année dans un premier temps entre 3 et 3,5 milliards d’euros aux contribuables français, puis quelques dizaines de milliards d’euros (cf tribune intitulée « Pour une nouvelle politique anti-tabac », publiée le 7 septembre 2017 dans Challenges)
 
Une partie de ces propositions rejoignent les demandes exprimées.
Il s’agit de définir pour le quinquennat une nouvelle politique anti-tabac fondée sur un vrai changement de logiciel : ficher la paix aux fumeurs, aider les buralistes et cibler désormais les cigarettiers.
 
François-Michel LAMBERT s’est engagé à déposer des amendements pour supprimer les articles L3512-23, L3512-24, L3512-25 et L3512-26 du code de la santé qui empêchent la pleine et immédiate application du Protocole de l’OMS « pour éliminer le commerce illicite du tabac » dont la France est signataire. Il s’agira ensuite d’amener au plus tôt la traçabilité indépendante et totale des productions de cigarettes afin de faire revenir la commercialisation des cigarettes consommées en France dans les bureaux de tabac de la France. Tout simplement !
 
Au-delà les représentants des buralistes ont demandé l’aggravation des peines pour tout vol, recel et revente illégale du tabac. FM Lambert portera des amendements en ce sens.
 
De plus dans une approche globale, FM Lambert déposera dans les prochaines semaines une loi pour créer un nouveau délit pour « diffusion volontaire de fausses informations par les cigarettiers », une contribution environnementale sur les mégots de cigarettes aux vues de leurs impacts, et enfin enclenchera un travail sur l’augmentation de la rémunération des buralistes à charge des cigarettiers.
 
Ces 5 mesures permettraient de redonner entre 3 et 3,5 milliards d’euros aux contribuables français. Et à terme plusieurs dizaines de milliards grâce à la baisse du coût social de tabac estimé aujourd’hui à 100 milliards d’euros annuels. Tout en conservant le service public qu’apporte les buralistes présents dans tous les territoires.
 
Contact : Marjorie Hagobian 0616507066

Mercredi 4 Octobre 2017



François-Michel Lambert

Député des Bouches du Rhône (Allauch, Auriol, Belcodène, Bouc-Bel-Air, Cadolive, Gardanne, Gréasque, La Bouilladisse, La Destrousse, Meyreuil, Mimet, Peypin, Plan-de-Cuques, Roquevaire, Saint-Savournin, Simiane-Collongue)

Vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée nationale

"Le député du Jour" sur LCP



Newsletter

Rechercher

Suivez-moi
Twitter
Facebook
Mobile
Rss



Retrouvez les artisans et les producteurs de la 10ème circonscription