François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


Une proposition de loi visant à interdire l'exploration et l'exploitation quelques soient les techniques



Une proposition de loi visant à interdire l'exploration et l'exploitation quelques soient les techniques
Le député écologiste François-Michel Lambert souhaite déposer courant décembre une proposition de loi sur l'interdiction de l'exploration et de l'exploitation des gaz de schiste, a-t-on indiqué jeudi au groupe écologiste de l'Assemblée, confirmant une information du Monde.
 
L'élu des Bouches-du-Rhône, vice-président de la commission du Développement durable, souhaite préparer ce texte pour lever "toute ambiguïté" sur l'interdiction définitive de toute exploration et exploitation du gaz de schiste, "quelles que soient les techniques utilisées", rapporte le quotidien.
Son texte devrait s'inspirer de la proposition de loi déposée en juillet 2011 notamment par Jean-Marc Ayrault, alors chef de file des députés PS, Jean-Paul Chanteguet, devenu depuis président de la commission du Développement durable, mais aussi par l'écologiste Yves Cochet.
La proposition de loi déposée à l'été 2011 visait à "interdire l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels, à abroger les permis exclusifs de recherche de mines d'hydrocarbures non conventionnels et à assurer plus de transparence dans le code minier".
Le PS, avait expliqué M. Ayrault, considérait alors que la proposition de loi UMP adoptée peu avant sur l'interdiction de la fracturation hydraulique ne réglait "pas tout et ne protège(ait) pas nos territoires de ce risque environnemental extrêmement grave de prospection des hydrocarbures non conventionnels".
Le gouvernement Ayrault a fermé la porte pour le moment à l'exploitation du gaz de schiste en réaffirmant l'interdiction de la fracturation hydraulique, seule technologie existante permettant de l'extraire du sous-sol, au nom des risques environnementaux.
Pour autant, le président de la République François Hollande a récemment relevé que la recherche de techniques alternatives à la fracturation hydraulique continuait et qu'il "prendr(ait) ses responsabilités" si une nouvelle technique respectueuse de l'environnement apparaissait.

AFP - 29/11/12

 

Vendredi 30 Novembre 2012



Dans la même rubrique :
< >

François-Michel Lambert

Député des Bouches du Rhône (Allauch, Auriol, Belcodène, Bouc-Bel-Air, Cadolive, Gardanne, Gréasque, La Bouilladisse, La Destrousse, Meyreuil, Mimet, Peypin, Plan-de-Cuques, Roquevaire, Saint-Savournin, Simiane-Collongue)

Ancien Vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée nationale

"Le député du Jour" sur LCP



Newsletter

Rechercher

Suivez-moi
Twitter
Facebook
Mobile
Rss



Retrouvez les artisans et les producteurs de la 10ème circonscription