François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


Une révolution qui transformera le quotidien des français : Autoconsommation et promotion des énergies renouvelables décentralisées confirmées par la loi



Communiqué de presse François-Michel Lambert député (UDE) des Bouches du Rhône. Paris le 21 décembre 2016.
 
Ce mercredi, l’Assemblée nationale a examiné et voté les ordonnances prises par le gouvernement cet été afin de promouvoir et faciliter l’autoconsommation électrique et la production d’énergies renouvelables.
 
Plusieurs amendements ont été adoptés dont ceux portés par le député (UDE) des Bouches-du-Rhône, François-Michel Lambert, mobilisé pour faire avancer cette révolution qu’est la production décentralisée et l’autoconsommation.
Ces ordonnances très techniques, rendent difficile la perception par les citoyens du bouleversement en cours. C’est une transition vers un nouveau modèle énergétique électrique : passant d’un système hyper-centralisé (19 centrales nucléaires produisent 75% de l’électricité) à un modèle couplant les 2, plus horizontal, plus local et plus coopératif, impliquant plus les citoyens, collectivités, associations, entreprises locales. Cette mutation Jérémy Rifkins, spécialiste américain  de prospective et d’énergies, l’a défini et popularisé par le terme « 3ème révolution industrielle ».
 
Il est à noter que la droite est venue soutenir ces propositions en votant « Pour », preuve de l’impératif de la réponse qu’apportent ces ordonnances.
 
 « Ce mardi en CA du CSTB, je validais les axes de recherches à mener dans le bâtiment ainsi que le lancement de l’incubateur de start-up sur Numérique et bâtiment. Aujourd’hui je fais en sorte que la loi permette de libérer des innovations et initiatives dans le domaine de la production d’énergies renouvelables décentralisées et de l’autoconsommation, qui s’appuieront avant tout sur la force du numérique, notamment la blockchain. Mon credo « AGIR DE FACON COHERENTE EN TOUT POINT ». C’est vraiment une révolution qui se prépare positivement pour les français, et la France est dans les tous premiers pays s’y engageant. » conclut FM Lambert.
 
Pour tout contact presse
Marjorie HAGOBIAN 0616507066

 
CSTB :
Le CSTB, Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, a pour mission de garantir la qualité et la sécurité des bâtiments, et d'accompagner l'innovation de l'idée au marché. Le CSTB rassemble des compétences pluridisciplinaires pour développer et partager les connaissances scientifiques et techniques déterminantes et pour apporter aux acteurs les réponses qu'ils attendent dans leur pratique professionnelle.
Le CSTB exerce pour cela, 4 activités clés : recherche et expertise, évaluation, certification et diffusion des connaissances. Son champ de compétences couvre les produits de construction, les bâtiments et leur intégration dans le quartier et la ville.
http://www.cstb.fr/
 
Institut de l’économie circulaire
L’Institut de l’économie circulaire est une association nationale multi-acteurs, cercle de réflexions et d’actions, dont l’objectif est la promotion de l’économie circulaire. Lancé début 2013, l’Institut fédère et implique dans une démarche collaborative plus de 200 membres, structures (Entreprises, Collectivités, ONG…) et personnalités qualifiées (Parlementaires, chercheurs, experts…).Mutualiser les compétences et les ressources, faciliter les échanges de savoir et d'expérience entre tous les experts et acteurs impliqués font partie de l’ADN de l’Institut. L’association, dont la mission d’information et de communication est primordiale, diffuse et valorise les réalisations et les bonnes pratiques concrètes sur l'économie circulaire. Elle facilite également la réaction de synergies entre les acteurs afin de favoriser l’émergence de projets multipartites.
Président de l'Institut : François-Michel Lambert
Membres fondateurs de l'Institut : Le groupe La Poste, GrDF, Ecofolio, FEDEREC, Kedge Business School, la Fondation Nicolas Hulot, le Syndicat Français de l'Industrie Cimentière
http://www.institut-economie-circulaire.fr/
 
Jeremy Rifkin:
Jeremy Rifkin, essayiste américain, spécialiste de prospective (économique et scientifique). Il a aussi conseillé diverses personnalités politiques. Son travail, basé sur une veille et une réflexion prospectives, a surtout porté sur l'exploration des potentialités scientifiques et techniques nouvelles, sur leurs impacts en termes sociétaux, environnementaux et socio-économiques. Il est également fondateur et président de la Foundation on Economic Trends (FOET) basée à Washington.
 
Blockchain :
La blockchain (ou chaîne de blocs) est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle.
Par extension, une blockchain constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Cette base de données est sécurisée et distribuée : elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne.
Il existe des blockchains publiques, ouvertes à tous, et des blockchains privées, dont l’accès et l’utilisation sont limitées à un certain nombre d’acteurs.
Une blockchain publique peut donc être assimilée à un grand livre comptable public, anonyme et infalsifiable. Comme l’écrit le mathématicien Jean-Paul Delahaye, il faut s’imaginer « un très grand cahier, que tout le monde peut lire librement et gratuitement, sur lequel tout le monde peut écrire, mais qui est impossible à effacer et indestructible. »

Vendredi 23 Décembre 2016



François-Michel Lambert

Député des Bouches du Rhône (Allauch, Auriol, Belcodène, Bouc-Bel-Air, Cadolive, Gardanne, Gréasque, La Bouilladisse, La Destrousse, Meyreuil, Mimet, Peypin, Plan-de-Cuques, Roquevaire, Saint-Savournin, Simiane-Collongue)

Ancien Vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée nationale

"Le député du Jour" sur LCP



Newsletter

Rechercher

Suivez-moi
Twitter
Facebook
Mobile
Rss



Retrouvez les artisans et les producteurs de la 10ème circonscription