François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


Alteo rejets en mer – Audition de l’ANSES : pas de risque sanitaire déterminé à date


Ce mercredi 28 septembre 2016, le député (UDE) de Gardanne, François-Michel LAMBERT, a questionné le Directeur Général de l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation de l’environnement et du travail) lors de son audition par la Commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l’Assemblée nationale.


Après avoir rappelé que l’ANSES a été saisie par la Ministre de l’Environnement sur les risques sanitaires des rejets en mer de l’usine d’alumines de Gardanne (Alteo), le député a questionné sur le rapport publié par l’ANSES le 25 juillet 2016 (lien : https://www.anses.fr/fr/content/avis-de-lanses-relatif-%C3%A0-l%C3%A9valuation-des-risques-sanitaires-li%C3%A9s-%C3%A0-la-consommation-de)

« Pouvez-vous expliciter vos conclusions de l’avis de l’ANSES du 25 juillet 2016 où je lis : « En considérant l’aluminium et le cadium la consommation de produits de la mer, quelque soit sa zone de provenance, n’est pas de nature à entraîner une préoccupation sanitaire ». Vous réitérez cette affirmation sur le vanadium, le plomb, le nickel, le cobalt, le manganèse, le chrome trivalent, le chrome hexavalent, le méthylmercure. Et pour l’arsenic vous finalisez vos résultats. Alors où est le danger sanitaire ? Nous avons besoin, nous politiques, de savoir pour agir en conséquence » demande le député LAMBERT.

La réponse de l’ANSES rappelle que le premier travail a été de mesurer l’impact des composants dans le milieu marin et notamment sur les poissons et remis fin 2015, avec mise en évidence d’un certain nombre d’impacts principaux traceurs des rejets, certains composants pouvant avoir des concentrations qui pouvaient être multipliés par 2, 3, 5 voire 10. Le deuxième travail sur demande ministériel, a porté sur l’évaluation des risques pour la population sur la consommation, c’est-à-dire que se passerait-il pour les gens qui seraient amenés à consommer des poissons de la zone. Ce deuxième travail donne lieu à 2 avis disjoints.

« Le 1er avis du 25 juillet 2016, qui porte sur 10 contaminants, à l’exception de l’arsenic, avis rendu postérieurement à l’enregistrement de Thalassa et Envoyé Spécial de juillet 2016, et qui conclut que lorsque l’on prend en compte une surcontamination des poissons mais pondérée de la façon dont on consomme du poisson dans le reste de l’alimentation, même pour des forts consommateurs de poissons locaux, et bien pour 11 de ces contaminants on ne mettait pas de risque sanitaire en évidence » déclare le représentant de l’ANSES.

Un 2ème avis sera publié d’ici fin octobre sur l’arsenic précise l’ANSES.

Il est donc à noter qu’à date il n’y a pas d’alerte sanitaire de l’Agence Nationale sur la consommation des poissons pêchés dans cette zone.

En conclusion François-Michel LAMBERT a rappelé « La qualité des poissons n’est pas des meilleures, mais ceci ne signifie pas un risque avéré pour les consommateurs. Il est vraiment dommageable que les médias ne relayent pas cette information, comme l’a confirmé l’ANSES parlant de « Montage » par rapport à leurs propos tenus lors de l’enregistrement par Thalassa, et dont ils ne sont pas responsables. ».

« Si on ne trouve pas la voie de la réalité scientifique nous ne pourrons pas avancer dans ce dossier. Je m’efforce de ne pas me tromper de combat et de répondre à l’impératif de préservation de la santé et de protection de l’environnement, refusant de reporter ailleurs les pollutions » conclut le député.


Contact Presse
Marjorie HAGOBIAN - 06 16 50 70 66

 

Mercredi 28 Septembre 2016



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Février 2017 - 07:37 Moins de "boues rouges", les efforts d'Alteo reconnus


François-Michel Lambert

Député des Bouches du Rhône (Allauch, Auriol, Belcodène, Bouc-Bel-Air, Cadolive, Gardanne, Gréasque, La Bouilladisse, La Destrousse, Meyreuil, Mimet, Peypin, Plan-de-Cuques, Roquevaire, Saint-Savournin, Simiane-Collongue)

Ancien Vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée nationale

"Le député du Jour" sur LCP



Newsletter

Rechercher

Suivez-moi
Twitter
Facebook
Mobile
Rss



Retrouvez les artisans et les producteurs de la 10ème circonscription