François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


Avec Maud PETIT, députée, et la Fondation pour l'Enfance, François-Michel LAMBERT s'engage pour l'abolition de la violence éducative



Le député François-Michel LAMBERT est porteur depuis près de 5 ans de la volonté de changer la loi française pour faire abolir la violence éducative ordinaire (violences par la fessée, la gifle, l'humiliation...) socle actuel de l'éducation de nos enfants.

Frapper son enfant, c’est le marquer pour longtemps Crier sur son enfant, c’est le marquer pour longtemps Humilier son enfant, c’est le marquer pour longtemps. 

Ces mots, ces phrases doivent nous faire prendre conscience que nous ne pouvons plus laisser croire que la normalité de l'éducation de nos enfants consiste à utiliser la force brutale physique ou psychique sur nos enfants. Nous devons rentrer dans une société de la bientraitance, de l'éducation par le respect, l'écoute et l'échange. Or la France est l'un des derniers pays européens qui prend comme fondement la violence comme référence dans son système éducatif" déclare FM Lambert, porteur de l'amendement adopté en décembre 2016 pour abolir cette idée de la violence éducative (amendement qui sera annulé par Conseil Constitutionnel car adopté dans le cadre d'une loi inadapté, problème de forme, pas de fond).

Aujourd'hui mardi 16 janvier FM Lambert, avec sa collègue du MODEM Maud Petit, s'associe à la campagne d'informations de la Fondation pour l'Enfance, campagne médiatique, notamment sur les TF1, France Télévision, LCP et le groupe Canal .

Dans ce mois de janvier, une proposition de loi sera déposée au bureau de l'Assemblée nationale, dans l'attente de son débat à venir (date non connue).

Retrouvez ci-dessous les éléments de la campagne et sur le site internet de FM Lambert les historiques de son engagement sur ce sujet pour une société de la bientraitance, celle pour ces enfants en premier lieu.

DOSSIER DE PRESSE – CAMPAGNE VIOLENCES EDUCATIVES ORDINAIRES - JANVIER 2018 : 

att00095.pdf ATT00095.pdf  (590.35 Ko)

DOSSIER DE PRESSE - CAMPAGNE VIOLENCES EDUCATIVES ORDINAIRES - JANVIER 2018 : 
fpe_dp_def_v1_1_.pdf FPE-DP-Def-V1(1).pdf  (8.42 Mo)













Mardi 16 Janvier 2018



Rechercher

Newsletter

Suivez-nous
Twitter
Facebook
LinkedIn
YouTube