François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


François Hollande et François-Michel Lambert au site-mémorial du Camp des Milles



« Il s’appelle August Landmesser….  Un jour de 1936, dans l’Allemagne d’Adolf Hitler, il refuse de faire le salut nazi, au milieu d’une foule qui lève le bras à l’unisson. »
 
Le président de la République, François Hollande, était à Aix ce jeudi à l’occasion de l’inauguration de la chaire Unesco au site-mémorial du Camp des Milles.
 
"La République ne connaît pas de races ni de couleurs de peau. Elle ne reconnaît  pas de communautés. Elle ne connaît que des citoyens, libres et égaux en droit. Et ce n'est pas négociable", a-t-il déclaré lors d'un discours prononcé au Camp des Milles.

 

Le chef de l'Etat a dénoncé "l'intolérance qui conduit à la discrimination, l'ignorance qui nourrit la haine, l'indifférence qui tolère ces dérives". "Il y a plus grave que d'avoir une âme perverse disait Peguy, c'est d'avoir une âme habituée", a-t-il souligné.
 
En présence de Mme Irina BOKOVA, directrice générale de l’UNESCO, de Mme Najat VALLAUD-BELKACEM, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, de Mme Christiane TAUBIRA, Garde des Sceaux, ministre de la justice, M. Patrick KANNER, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et de M. Jean-Marc TODESCHINI, secrétaire d’État chargé des Anciens combattants et de la Mémoire.
 
 






Jeudi 8 Octobre 2015



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Août 2019 - 15:49 Ne risquez pas votre vie aux passages à niveau


Rechercher

Newsletter

Suivez-nous
Twitter
Facebook
LinkedIn
YouTube