Le Jour d’Après s’écrit avec volontarisme


Communique de presse de François-Michel Lambert député (LEF) - 13 mai 2020.


François-Michel Lambert, député écologiste (co-president LEF), l’un des premiers parlementaires membres du collectif « Le Jour d’Après », élabore un projet de Transformation Écologique de la société.

La publication ce jour des 30 proposions du collectif « Le Jour d’Après » est une première étape.

Elle a permis de rassembler 66 parlementaires français autour d’une démarche collaborative et citoyenne mobilisant des milliers de personnes voulant participer à la conception de notre futur.

La synthèse est disponible sur ce lien https://lejourdapres.parlement-ouvert.fr/uploads/presse/30propositions.pdf

« Cette première étape permet de poser les attentes concrètes de nos compatriotes et de rassembler des parlementaires prêts à s’engager sur tout ou partie des 30 propositions d’actions définies.» déclare le député FM Lambert.

Ayant participé à une majorité des 23 ateliers (en visio-conférence), FM Lambert a notamment mis en exergue les enjeux de soutenabilité de notre modèle par la conférences avec le philosophe écologiste Dominique Bourg, ou celle sur l’économie circulaire modèle de développement fondé sur les ressources disponibles mais limites de notre planète.

Avec l’atelier « Comptabilité intégrée » FM Lambert a apporté une approche révolutionnaire sur notre modèle de comptabilité. « La valeur de nos vies n'est pas seulement comptable, la dette écologique est bien plus importante pour nos enfants que la dette financière et la crise du covid-19 nous apprend l'humilité. La comptabilité intégrée c'est la reconnaissance de ces vraies valeurs. Elle porte les espoirs d'une nouvelle lecture des rapports économiques et des rapports sociaux avec une prise de conscience aiguë de l'épuisement de nos ressources et de l’accroissement intolérable des inégalités pour compter ce qui compte vraiment.

Depuis près de 2 ans, avec l’Institut national de l’économie circulaire que je préside, le soutien de l’Ademe et l’expertise du cabinet Compta Durable, nous expérimentons dans la région SUD ce modèle auprès d’une dizaine d’entreprises. C’est une première en Europe, une révolution en cours qui démarre dans notre région. » conclut le député des Bouches du Rhône.

Mercredi 13 Mai 2020



Rechercher

Newsletter

Suivez-nous
Twitter
Facebook
LinkedIn
YouTube