Le Tour de France et l’écologie peuvent se réconcilier


En réponse à la polémique sur un Tour de France qui serait « polluant » François-Michel rappelle qu’il publiait l’an dernier dans le JDD aux cotés de 34 parlementaires et 6 ONG une tribune qui dénonçait la pollution des objets plastique à usage unique sur le Tour de France. Depuis les choses ont évolué.


"Amoureux du Tour plus encore amoureux de nos campagnes, de nos montagnes, de nos communes et de nos territoires, nous demandons aux organisateurs, aux partenaires, aux sponsors de prendre réellement conscience de ces réalités et de réfléchir pour l'avenir à un tour plus écolo avec une caravane publicitaire débarrassée de ces objets plastiques dont nous n'avons pas besoin", avions nous alors écrit !
https://www.fmlambert.fr/Contre-la-pollution-plastique-du-Tour-de-France-la-tribune-du-JDD-de-Francois-Michel-Lambert_a1233.html
Depuis il y a eu des avancées sur la grande boucle et le nombre de « goodies » jetés aux spectateurs depuis la caravane publicitaire a considérablement diminué. De même, le nombre de véhicules électriques a augmenté, les emballages 100% recyclables ont été privilégiés et les zones de collecte des déchets ont doublé. Les mentalités évoluent, les pratiques changent et pour faire avancer la cause de l’écologie il ne faut pas tomber dans l’excès, faute d’avoir des messages brouillés qui suscitent le scepticisme ou le rejet d’une partie de la population.  Oeuvrons à une écologie du partage et de la confiance.

Lundi 14 Septembre 2020



Dans la même rubrique :
< >

Rechercher

Newsletter

Suivez-nous
Twitter
Facebook
LinkedIn
YouTube