François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


Les Députés écologistes s'associent à l'initiative européenne : l'eau et l'assainissement sont un droit humain



Les Députés écologistes s'associent à l'initiative européenne : l'eau et l'assainissement sont un droit humain
Un débat silencieux mais fondamental pour nos services publics se déroule en ce moment au sein de l'Union européenne :  la directive "concessions" présentée en décembre 2011 par la commission européenne sera présentée en commission IMCO au Parlement européen le 10 juin prochain.

Tous les services publics sont concernés : déchets, nettoyage urbain, transports, santé, services Sociaux et évidemment l'eau et, surtout, l'énergie.

Ces services risques de se retrouver dans des situations de privatisations regrettables.

L'Initiative Citoyenne Européenne Right2water "L'eau un droit humain" compte aujourd'hui plus d'un million de signatures partout en Europe. Cette initiative demande  une re-municipalisation de la gestion publique de l’eau auparavant confiée à des entreprises privées pour avoir une meilleure gestion patrimoniale, économe de l’eau, moins chère et de bonne qualité ; une meilleure gouvernance par un contrôle citoyen de la gestion de l’eau et de l’assainissement et, un meilleur respect de l’environnement.

Aujourd'hui soutenue par plusieurs personnalités, dont la Ministre du Logement et de l'aménagement du territoire, Cécile DUFLOT, les Député-e-s écologistes veulent à leur tour montrer leur détermination à défendre notre service public de l'eau par des actions concrètes.

Demain, à 14h30, place du Palais Bourbon, le groupe écologiste prendra une photo collective avec les différents messages de soutien à l'Initiative, puis une question d'actualité au gouvernement sera posée par le Député François-Michel LAMBERT.


Pour le député des Bouches du Rhône : "il est essentiel d'amener le débat au sein de l'Assemblée Nationale, et d'alerter les différents pouvoirs publics sur les effets néfastes de cette directive que subiront les collectivités territoriales en particulier. Le gouvernement doit prendre la question en main, et les parlementaires nationaux doivent pouvoir être informés sur les différentes étapes de négociation de cette directive".


Contact presse : Charlotte Pauron 06 82 21 33 33

Mercredi 5 Juin 2013



François-Michel Lambert

Député des Bouches du Rhône (Allauch, Auriol, Belcodène, Bouc-Bel-Air, Cadolive, Gardanne, Gréasque, La Bouilladisse, La Destrousse, Meyreuil, Mimet, Peypin, Plan-de-Cuques, Roquevaire, Saint-Savournin, Simiane-Collongue)

Ancien Vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée nationale

"Le député du Jour" sur LCP



Newsletter

Rechercher

Suivez-moi
Twitter
Facebook
Mobile
Rss



Retrouvez les artisans et les producteurs de la 10ème circonscription