François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


M. François-Michel Lambert interroge Mme la ministre de l'environnement sur le lancement d'une mission sur les perspectives de reconversion du site de l'usine Alteo de Gardanne



M. François-Michel Lambert interroge Mme la ministre de l'environnement sur le lancement d'une mission sur les perspectives de reconversion du site de l'usine Alteo de Gardanne
M. François-Michel Lambert interroge Mme la ministre de l'environnement, de l'énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat sur le lancement d'une mission sur les perspectives de reconversion du site de l'usine Alteo de Gardanne et de son personnel.

C'est en faisant référence à la pollution et aux rejets générés par l'usine Alteo de Gardanne que la ministre s'est exprimée en faveur de l'arrêt de la production d'alumines de spécialité sur ce site et souhaite une reconversion de l'activité. L'alumine de spécialité produite sur ce site est très majoritairement exportée car elle correspond à un besoin technologique de l'économie mondiale. Elle est présente dans un grand nombre d'usages variés, dans l'industrie comme dans la consommation grand public comme par exemple les appareils électroniques qu'utilisent au quotidien des milliards d'individus.

La fermeture du site de Gardanne entraînerait de fait la production de ces alumines de spécialité dans un autre site et il est fort probable que l'industriel choisira de délocaliser l'activité de production d'alumines de spécialité dans un autre pays, où les normes environnementales sont moins contraignantes qu'en France. Il est utile de rappeler qu'à ce jour, il n'existe pas de technologie de production ne générant pas de rejets industriels sous forme solide et liquide. La planète n'étant qu'une, il est absurde de considérer que la pollution que l'on refuse en France doit être déplacée ailleurs dans le monde.

Il lui demande de préciser comment le Gouvernement compte s'assurer que les impacts sanitaires et environnementaux de la délocalisation de la production d'alumine de l'usine de Gardanne, telle qu'envisagée aujourd'hui, puissent être inférieurs à ceux mesurés à date par les services de l'État.

Mardi 13 Septembre 2016



François-Michel Lambert

Député des Bouches du Rhône (Allauch, Auriol, Belcodène, Bouc-Bel-Air, Cadolive, Gardanne, Gréasque, La Bouilladisse, La Destrousse, Meyreuil, Mimet, Peypin, Plan-de-Cuques, Roquevaire, Saint-Savournin, Simiane-Collongue)

Ancien Vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée nationale

"Le député du Jour" sur LCP



Newsletter

Rechercher

Suivez-moi
Twitter
Facebook
Mobile
Rss



Retrouvez les artisans et les producteurs de la 10ème circonscription