François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


Plan de campagne : François-Michel Lambert interpelle le gouvernement




Intervention de François-Michel lambert
30/10/12

Ma question s’adresse à Monsieur le Ministre de l'Agriculture

 
Suite aux différents évènements météorologiques ayant frappé ces derniers jours le sud de la France aux conséquences dramatiques, se pose la question de l’artificialisation incontrôlée des terres.
 
Je prendrai comme exemple la zone commerciale de Plan de campagne (la plus grande de France), où en moins de 10 jours nous avons subi une tornade et des inondations (les 3èmes en 10ans) entraînant des dégâts matériels lourds et des blessés.
 
Le constat est effarant : La zone de Plan de Campagne est devenue un véritable Far-West capitalistique qui privilégie le chiffre d'affaires à la sécurité. Un développement anarchique que les maires ont tant bien que mal essayé de contenir.
 
Ces méga-zones, véritables aberrations urbanistiques, concentrent des dizaines de milliers de personnes, augmentant ainsi les facteurs de risques et rendant complexe voire impossible l’évacuation des personnes.
 
Des aménagements locaux d’urgence sont programmés mais avec de l'argent public qui encore une fois répare les dégâts d'un libéralisme outrancier.
J’ai expressément demandé d'arrêter toute extension à Plan de Campagne tant que les aménagements sécuritaires ne seront pas réalisés et qu'une nouvelle politique de développement concertée et publique ne soit mise en œuvre.
 
Ces évènements nous interrogent sur cette logique d'artificialisation des terres naturelles qui peuvent vraisemblablement engendrer ou amplifier des phénomènes climatiques comme semble le confirmer le trajet de la tornade ou comme le confirme les anciens rappelant que Plan de Campagne était une zone inondable avant son artificialisation.
 
Monsieur le Ministre, comment l’Etat va-t-il inverser cette logique d’une artificialisation des terres naturelles pour des intérêts privés au détriment du respect de la sécurité des biens et des personnes et de l’équilibre des espaces naturels ?

Mardi 30 Octobre 2012



François-Michel Lambert

Député des Bouches du Rhône (Allauch, Auriol, Belcodène, Bouc-Bel-Air, Cadolive, Gardanne, Gréasque, La Bouilladisse, La Destrousse, Meyreuil, Mimet, Peypin, Plan-de-Cuques, Roquevaire, Saint-Savournin, Simiane-Collongue)

Ancien Vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée nationale

"Le député du Jour" sur LCP



Newsletter

Rechercher

Suivez-moi
Twitter
Facebook
Mobile
Rss



Retrouvez les artisans et les producteurs de la 10ème circonscription