François-Michel Lambert, Député écologiste des Bouches du Rhône #circo1310


Prix des carburants : attention à l’effet boomerang



Prix des carburants : attention à l’effet boomerang
Mardi 4 septembre 2012 - Le candidat Hollande avait « promis » un gel des prix des carburants durant trois mois dans l’attente de la remise en place de la TIC (ancienne TIPP). On connait la suite : pas de gel des prix de carburants et une baisse ridicule du prix à la pompe de 6 centimes d’euros le litre selon les relevés officiels publiés hier. Un effort de quelques centimes des distributeurs et de 3 centimes de baisse de taxe de la part du gouvernement. Quel est le bilan ? Un coût de 300 millions d’euros pour l’Etat, donc pour les contribuables, et la possibilité pour les Français de se payer un ou deux cafés de plus par semaine.

La transition énergétique c’est maintenant !

En cette rentrée scolaire faisons un peu de mathématiques de niveau CM2 : L’essence coûtera de plus en plus cher nous le savons tous. L’équation est très simple : de moins en moins de ressources dont l’extraction coûte de plus en plus chère et une consommation de plus en plus importante.

Au regard de la publication hier des relevés officiels des prix des carburants par le Ministère de l’Ecologie qui s’enorgueillie du respect de la baisse des 6 centimes, je mets en garde  le gouvernement sur de telles opérations de communication. Les Français ne sont pas dupes. L’effet boomerang risque de se faire sentir rapidement. C’est d’une opération vérité sur le coût de l’énergie dont la France a besoin. Ne nous voilons pas la face. Le peak oil est déjà dépassé depuis longtemps. Il faut clairement dire aux entreprises et aux particuliers que si nous ne nous engageons pas rapidement vers un virage énergétique, si nous ne nous tournons pas vers un mode de  société plus sobre en dépense d’énergie nous allons vers des factures en énergie fossile de plus en plus insupportables avec l’ensemble des effets induits sociaux et économiques.

La transition énergétique c'est maintenant : sobriété dans la consommation, efficacité dans l'utilisation et soutenabilité dans la production.
J’espère que le débat national sur la transition énergétique prévue à la suite de la conférence environnementale de mi-septembre permettra d’avoir un discours honnête en la matière. Malheureusement pour l’instant nous n’en prenons pas le chemin.

Mardi 4 Septembre 2012



François-Michel Lambert

Député des Bouches du Rhône (Allauch, Auriol, Belcodène, Bouc-Bel-Air, Cadolive, Gardanne, Gréasque, La Bouilladisse, La Destrousse, Meyreuil, Mimet, Peypin, Plan-de-Cuques, Roquevaire, Saint-Savournin, Simiane-Collongue)

Ancien Vice-président de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée nationale

"Le député du Jour" sur LCP



Newsletter

Rechercher

Suivez-moi
Twitter
Facebook
Mobile
Rss



Retrouvez les artisans et les producteurs de la 10ème circonscription